ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

Hasta la Vista (Eric Gosselin)




Hasta la Vista

 

Vous arrive-t-il d’avoir ce sentiment que votre vie a perdu sa saveur et sa couleur ? Que tout autour de vous semble fade et gris ?


Avez-vous parfois l’impression d’être emprisonné dans la cage de votre vie?

Vous vous expliquez mal la raison d’être de cet état d’âme, mais chose certaine, vous ressentez les effets très désagréables de cette sensation. C’est comme si vous étiez enfermé dans une cage et que plus rien ne bougeait. Une chose est certaine, si votre vie n’avance plus, c’est qu’il y a quelque chose qui la retient. Mais quelle est-elle ? Il peut y avoir diverses raisons, mais avant de chercher trop loin, commençons par ce qui est le plus près de vous : vous-même.

Avez-vous déjà réfléchi au fait que la chose qui vous empêche d’avancer pourrait être vous-même ?

Creusons un peu…

Vous êtes-vous déjà demandé si vous aviez quelque chose à vous pardonner ?
Serait-ce possible que les erreurs que vous avez commises dans le passé aient formé des murs autour de vous?
Serait-ce possible que ces erreurs forment les murs de votre cage et vous emprisonnent?

Est-ce que vous vous en voulez pour certaines actions que vous avez posées dans le passé, de mauvaises décisions que vous avez prises, du silence que vous avez gardé, des paroles que vous avez prononcées, des manquements que vous avez répétés… et la liste pourrait s’allonger ? Finalement, on peut résumer le tout en disant que vous avez commis plusieurs erreurs. Qu’il s’agisse de grosses ou de petites erreurs, elles se sont accumulées et elles font en sorte qu’il peut être très difficile d’arriver à se pardonner.

Par exemple, lorsque nous faisons le bilan d’une ancienne relation amoureuse, nous réalisons que nous avons commis certaines erreurs et eu plusieurs manquements. Qu’elles aient été faites consciemment ou inconsciemment, le fait demeure que nous avons commis des erreurs. Avec du recul, de l’analyse et de l’introspection, nous réalisons à quel point nous aurions pu faire les choses différemment. Ainsi confronté à nos erreurs et nos manquements, il devient alors excessivement facile de se culpabiliser. Une culpabilité qui n’a rien de constructif et qui n’amène que davantage de souffrances. Puisque nous ne pouvons rien changer au passé, il ne nous reste plus qu’à en tirer des leçons afin de ne pas les reproduire dans le futur. Il serait très dommage d’avoir vécu une si grande épreuve et de ne pas en retirer de précieuses leçons.

Ne laissez pas votre passé dicter votre présent et votre futur. Ne laissez pas vos erreurs vous emprisonner dans une cage de regrets et de culpabilité. Votre passé vous a suffisamment causé de tort. Tirez les leçons de vos expériences passées et avancez sur le sentier de votre propre pardon.
Allez-y, avancez, la porte de votre cage est tout juste devant vous. Une fois à l’extérieur, vous pourrez vous envoler à nouveau et vivre la vie que Dieu vous a destinée.

Ce sont les choix et les décisions que vous prendrez aujourd’hui qui forgeront votre présent et votre avenir. Nous sommes responsables de notre propre vie, des choix que nous faisons et des voies que nous empruntons.
Allez-y, n’attendez plus, une vie épanouissante vous attend à l’extérieur de votre cage !

Versets à méditer
Psaumes 40 : 2-3 2 Il m'a retiré de la fosse de destruction, Du fond de la boue; Et il a dressé mes pieds sur le roc, Il a affermi mes pas.3 Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, Une louange à notre Dieu; Beaucoup l'ont vu, et ont eu de la crainte, Et ils se sont confiés en l'Eternel.

 

Que Dieu vous bénisse abondamment,

 

Eric Gosselin

(Source : enseignemoi.com)

 




07/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres