ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

En dépit de nous-mêmes... (Bob Gass)




En dépit de nous-mêmes...

 

“Le bon berger donne Sa vie pour Ses moutons...” Jean 10.11

Nous ressemblons aux moutons de deux manières :

1- Si aucun berger ne nous conduit, nous risquons de nous aventurer sur des terrains où nous nous blesserons. Dieu n’a créé aucun “super mouton” capable d’éviter les dangers. La Bible nous dit : “Nous étions tous comme des moutons perdus, chacun suivait son propre chemin” (Esaïe 53.6). Pareils à ces animaux nous nous conduisons parfois sans réfléchir à ce que nous faisons et de manière obstinée, nous lançant dans des aventures qui tourneraient mal si Dieu n’intervenait à temps.

2- Les moutons ne sont pas assez intelligents pour dissimuler leurs erreurs. L’une de leurs qualités est précisément leur volonté d’assumer leur condition. FB Meyer a dit : “Plus jeune je m’imaginais que les dons de Dieu se trouvaient alignés sur des étagères devant nous, l’une au dessus de l’autre et qu’à mesure que nous grandissions nous pouvions atteindre des étagères de plus en plus hautes. Aujourd’hui j’ai compris qu’ils se trouvent sur des étagères en dessous les unes des autres et que l’important n’est pas de se hausser vers les étagères élevées, mais au contraire de s’abaisser pour atteindre les plus basses !”

Salomon a écrit : “L’humilité produit la sagesse” (Proverbes 11.2). Puisque Dieu connaît déjà tout de nous, à quoi bon prétendre ? De plus, ce que nous refusons de reconnaître, d’assumer ou de gérer ne fera que ralentir notre croissance et empêcher Dieu de se servir de nous. C’est un prix beaucoup trop lourd à payer. Dieu accorde trop de valeur à la vérité et tient à ce que vous fassiez preuve d’intégrité non seulement avec Lui mais aussi avec les autres et avec vous-même. Paul a écrit : “En proclamant la vérité avec amour, nous grandirons en tout...” (Ephésiens 4.15). Et Jacques d’ajouter : “Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin d'être guéris” (Jacques 5.16). Nous avons tous des qualités et des défauts. Mais si nous Lui remettons tout ce que nous sommes (qualités et défauts) Il ne manquera pas de nous bénir et de se servir de nous, en dépit de nous-mêmes !

 

Bob Gass




04/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres