ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

En attendant que la porte s'ouvre (Patrice Martorano)




En attendant que la porte s’ouvre


"Barnabas se rendit ensuite à Tarse, pour chercher Saul ; et, l’ayant trouvé, il l’amena à Antioche." Actes 11.23-25

 

Lorsque Dieu vous prépare à un ministère efficace, il inclut une période d'attente. Cette dernière vous apprend la patience et vous prouve que personne n'est indispensable à l'œuvre de Dieu, c'est un bon enseignement à l'humilité. Que faire dans une salle d'attente ?



Il y a plusieurs catégories de personnes qui attendent que le médecin ouvre sa porte et dise : "C'est à votre tour !".

 

Je vais racheter le temps.




Premièrement, la personne, trop malade pour faire quoi que ce soit. Il en est de même pour certains chrétiens qui sont trop épuisés, découragés, anéantis pour servir Dieu. Aussi dans cette période la seule chose à faire est d'attendre le secours de l'Eternel. Pour ces patients, l'action n'est pas pour tout de suite, car ils ont avant toute chose, besoin de restauration et de guérison.

 

Deuxièmement, la personne curieuse qui se laisse aller dans des lectures sans intérêt telles que les magazines "people" où rumeur, voyeurisme et sensualité sont de mises. Ainsi, certains chrétiens, dans leur période d'ombre, se laissent envahir par la rumeur si facile et des sentiments négatifs viennent les inonder. La jalousie prend place, épier les faits et gestes des chrétiens utilisés par Dieu devient quotidien, l'œuvre de Dieu s'en trouve rabaissée. Bref, l'incompréhension et le mépris tournent autour des frères et sœurs, du pasteur, de l'église, du mouvement… Sans aucun doute, ce type de personne est appelé à rester très longtemps dans la salle d'attente du divin médecin.

 

Troisièmement, l'imperturbable, le regard fixe, il ne bouge pas et attend son tour ! Dix minutes ou deux heures de temps perdu n'est pas un problème. L'intéressé reste prêt à se lever au moindre appel du médecin. Si cette catégorie n'est pas mauvaise en soi, il n'en demeure pas moins qu'elle correspond à une attente du type passif.

 

Enfin, quatrièmement, le patient actif. Chacun de ses instants est mis à profit, il lit des magazines de type informatif, culturel, économique. Toute information est une source d'enrichissement pour sa culture personnelle ou professionnelle. Le temps ne se gaspille pas. Il ne subit pas les heures mais il en tire profit.

 

Et vous, dans quelle catégorie vous situez-vous ?

 

Une action pour aujourd'hui :

Je ne vais plus perdre mon temps dans l'oisiveté mais je vais racheter le temps.

 

Patrice Martorano

(Source : TopChrétien)

 

 




06/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres