ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

Chevauchez-vous un cheval mort ? (Joyce Meyer)



Chevauchez-vous un cheval mort ?

 

"[…] soyez fermes, inébranlables, progressez toujours dans l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n'est pas vain dans le Seigneur." 1 Corinthiens 15.58 

 

Notre monde est un tourbillon d'activités. Chaque jour, nous sommes sollicités de toutes parts. Si, dans certains cas, nous ne pouvons rien y faire, dans beaucoup d'autres, nous avons notre mot à dire. Cette semaine, j'aimerais vous lancer un défi qui vous aidera à réduire votre stress.

 

Si Dieu est derrière une activité, ne cédez pas à la tentation de la laisser tomber.


Cela prendra quelques minutes de votre temps, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.

 

Commencez par dresser une liste de vos activités de la semaine. Puis, par un simple acte de foi, dites à Dieu : "Seigneur, aide-moi à voir le pourquoi derrière tout ce que je fais. Est-ce que je me sens vraiment conduit par toi ? Ou est-ce pour répondre aux attentes de quelqu'un… ou parce que cela fait des années que je fais ce travail et que je ne sais pas comment arrêter ?"

 

Peut-être serez-vous surpris de ce que vous découvrirez. Et dites-vous bien que si vous chevauchez un cheval mort depuis cinq ans, il vaut mieux mettre pied à terre.

 

Certains d'entre nous choisissent de vivre sous la tyrannie des "je devrais" ou "il faudrait que je…". Or Dieu veut que nous fassions toutes choses dans un esprit de reconnaissance, et non par obligation. C'est pourquoi, si vous n'avez pas une bonne raison de faire un certain travail, demandez à Dieu de vous aider à mettre au point une stratégie de repli.

 

Votre liste comportera aussi des activités voulues par Dieu. Dans ce cas, demandez-lui de vous aider à renouveler votre engagement et de vous donner la ténacité nécessaire.

 

Il est dit dans 1 Corinthiens 15.58 : "[…] soyez fermes, inébranlables, progressez toujours dans l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n'est pas vain dans le Seigneur". Le mot "ferme" implique la notion de ténacité et sous-entend qu'il y aurait une raison, soit d'abandonner complètement, soit de modifier votre degré d'engagement.

 

Le fait est que si Dieu veut que vous fassiez quelque chose, le diable veut que vous arrêtiez. Ce "quelque chose" peut être de passer chaque jour du temps seul à seul avec chacun de vos enfants ou d'établir un contact avec une certaine personne. Ou encore de prendre le temps d'étudier la Parole.

 

Si Dieu est derrière une activité, ne cédez pas à la tentation de la laisser tomber – ou de vous perdre dans mille autres occupations qui rendront votre engagement difficile.

 

Cessez par ailleurs de dire des choses comme : "J'en ai assez. Je ne peux pas faire ça. Je ne tiendrai pas une journée de plus." Chaque fois que vous exprimez ce genre de pensées négatives, vous affaiblissez votre résolution à faire ce à quoi vous êtes appelé. Faute de détermination sur cette terre, vous vous laisserez emporter à tout vent.

 

Relisez 1 Corinthiens 15.58, en prêtant une attention particulière cette fois à la fin du verset. Notre travail dans le Seigneur n'est jamais vain. Au travers de toutes ses épreuves, Job ne fléchit jamais dans son engagement et, à la fin, Dieu lui donna le double de ce qu'il avait perdu. Jésus tint bon dans sa détermination à aller à la croix – et j'en suis bien contente !

 

Une action pour aujourd'hui :

Dieu veut que nous soyons fermes dans notre foi et sa Parole promet une récompense à celui qui tiendra jusqu'au bout. Décidez-vous donc sans tarder et dites avec moi : "Je sais ce que je crois – et je m'y tiendrai."

 

 

Joyce Meyer
(Source : TopChrétien)


 




24/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres