ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

Accroche ton hamac ! (Elisabeth B.)



Accroche ton hamac!


Dans une tribu de la forêt amazonienne, une équipe de traducteurs de la Bible est au travail afin de fournir à ce peuple, nouvellement atteint par l'évangile, le texte des Saintes Ecritures dans sa propre langue. Il y a là des linguistes, familiers du texte original, et aussi des informateurs. Ces derniers parlent la langue locale comme leur langue maternelle et connaissent parfaitement la culture de leur tribu. Leur contribution est précieuse car grâce à eux, la traduction qui sera produite permettra au lecteur de découvrir Dieu comme quelqu'un qui lui est proche et non comme un étranger.

Les termes qui posent le plus de problème et donnent lieu à d'assez longues recherches sont les termes abstraits. Pour trouver leur équivalent dans la langue cible, il faut souvent plusieurs jours et les linguistes savent qu'un seul mot devra parfois être traduit par une expression imagée pour être compris correctement.


Aujourd'hui, la réflexion porte sur le mot « foi ». Les missionnaires interrogent : « Comment exprimez-vous ce que vous ressentez à l'égard d'un ami en qui vous avez une confiance absolue, dont vous ne doutez pas un instant de l'amour et de la fidélité au point que vous lui confieriez sans hésiter ce à quoi vous tenez le plus, vos biens les plus précieux, votre enfant unique… » . Soudain, un des informateurs prend la parole : « Nous avons une expression courante dans notre langue pour traduire cela. Nous disons : cette personne là, je lui accroche mon hamac ! ». Autour de la table de travail, chacun saisit immédiatement l'image. Tous les soirs, au moment où la famille établit son campement pour la nuit, une des préoccupations essentielles est de trouver dans les arbres, deux départs de branches bien solides pour y accrocher le hamac. Après quoi on peut se coucher et s'endormir paisiblement jusqu'au matin, conscient d'être en pleine sécurité.


N'est-ce pas là une façon très évocatrice de parler de la relation du croyant avec son Dieu ? Ayant découvert l'amour sans limite et l'extraordinaire puissance de son Père Céleste, il lui fait pleinement confiance car il sait que « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu » (Romains 8.28) L'indien d'Amazonie ne se relève pas vingt fois par nuit pour vérifier la solidité de ses amarres ; et le chrétien qui a foi en Dieu ne remet pas sans cesse en question ses promesses. Il expérimente ce que Paul enseigne aux Philippiens : « Faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâce, et la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ » (Philippiens 4.6-7).


Pourtant, une de mes amies a vécu un jour, avec son hamac, une mésaventure qu'elle n'est pas près d'oublier. Aux murs de sa chambre, elle avait scellé deux solides pitons auxquels elle suspendait chaque nuit ce qui lui servait de lit. Et voilà qu'un soir, quelques secondes après l'extinction des lumières, on a entendu un bruit mat, un gémissement douloureux… Marie-Claire était par terre ! Que s'était-il passé ? Elle était rentrée exténuée de fatigue, marchant, comme on dit, « au radar », et sans se rendre compte de ce qu'elle faisait, elle avait décroché un des tableaux qui ornaient le mur pour accrocher son hamac à la place. La suite était prévisible…


De même qu'on ne peut pas s'attendre à ce qu'un hamac supporte le poids d'une personne s'il n'est pas suspendu à des appuis solides, de même on ne peut parler de foi si la confiance n'est pas placée en Dieu, en sa Parole et plus précisément en ce que Dieu me dit clairement et précisément à moi aujourd'hui. On entend parfois des chrétiens dire : « Je fais un acte de foi » mais la foi dont ils parlent est basée davantage sur ce qu'ils voudraient que Dieu fasse que sur ce que Dieu leur a réellement dit. Dans ce cas, la déception est souvent au rendez-vous ! Jésus lui-même a été confronté à ce genre de tentation. « Jette-toi en bas; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; et ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre » disait le diable. Mais Jésus ne s'y est pas laissé prendre. Il a répondu aussitôt : « Il est aussi écrit : Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu » Matthieu 4.6-7



Alors mon frère, ma sœur, prends le temps de chercher, d'acquérir une pleine conviction de ce que Dieu veut pour toi. Et puis, vas-y, accroche ton hamac ! Entre et demeure dans le repos de Dieu. Au moment favorable, tu le verras agir car « Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ». Jean 11.40

 

 Elisabeth B. « Dieu aujourd'hui »
(Source : TopChrétien)




01/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres