ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

Un trésor insoupçonné (Eric Célérier)





Un trésor insoupçonné


"Nous n'avons que cinq pains et deux poissons." Luc 9.13

"Ta servante n'a rien du tout à la maison qu'un vase d'huile." 2 Rois 4.2

"Je n'ai qu'une poignée de farine dans un pot et un peu d'huile dans une cruche." 1 Rois 17.12

 

Par la foi, offrez à Dieu ce petit trésor souvent insoupçonné.




Vous est-il déjà arrivé de toucher le fond ? Vous êtes-vous déjà senti désemparé, sans force ? Oui sans nul doute. La vie est remplie d'épreuves, de moments de douleurs terribles où l'on pense : "Cette fois, je ne sais pas ce que je vais devenir."

 

La Bible nous rapporte plusieurs histoires. 5000 personnes affamées qui ne savent où aller, une femme désespérée qui va perdre ses deux fils, une veuve et son enfant qui s'apprêtent à mourir de faim.

 

Pourtant, tous ces personnages ont un point commun : l'audace de la foi.

 

Lorsque Jésus demande aux disciples de nourrir la foule, il obtient une réponse inquiète mais teintée de foi : ils n'ont que cinq pains et deux poissons, mais ils les mettent à disposition (Luc 9.13). Ils ne comptent pas les garder, égoïstement, pour eux.

 

Quand la veuve apostrophe le prophète Elisée, elle concède que sa maison vide recèle néanmoins un petit trésor : un flacon d'huile essentielle, pesant bien peu sur la balance de ses dettes (2 Rois 4.2).

 

Celle qu'Elie sollicite lui avoue que sa cuisine est vide mais qu'il lui reste encore, un fond d'huile et de farine. Maigres provisions, qu'elle envisage néanmoins, volontiers, de partager avec le prophète (1 rois 17.12).

 

Et l'incroyable se produit.

 

Les cinq pains et deux poissons se multiplient en milliers de portions. 5000 personnes rassasiées. Il en restera encore douze paniers pleins.

 

Le petit vase d'huile en remplit des dizaines d'autres, bien plus gros que lui. L'immense dette payée, il y a de quoi faire face aux besoins de la famille pour des années.

 

Le reste de farine et d'huile ne s'épuiseront pas jusqu'à la fin de la famine. La mère, le fils, le prophète auront de quoi se rassasier jusqu'à des jours meilleurs.

 

Comme ces hommes et ces femmes, ouvrez vos yeux à la foi. Dieu vous a donné le souffle. Il vous a donné des trésors insoupçonnés lorsqu'il vous a créés.

 

Infiniment plus, il vous a donné son fils Jésus et par lui, la vie éternelle, une espérance inaltérable, une richesse unique.

 



Une question pour aujourd'hui :

Vous êtes acculé ? Il vous semble que vous n'avez plus rien pour faire face ? Cherchez bien : il vous reste forcément quelque chose. Alors, par la foi, offrez à Dieu ce petit trésor souvent insoupçonné. Et contemplez le miracle de la multiplication.

 

Reçu par l'auteur Solange Raby

Eric Célérier

(Source : TopChrétien)




26/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres