ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

"En billets, hein, pas en chèque ! (Elisabeth Dugas)





« En billets, hein, pas en chèque ! »

 

Genèse 22 : 14 Abraham donna à ce lieu le nom de Adonaï-Jiré. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui: A la montagne de l'Eternel il sera pourvu.

Les « petites phrases » ne sont pas réservées à nos hommes politiques. Nous en avons tous dans nos annales familiales.

Il me revient trois de ces « petites phrases » qui m'ont marquée ...

Un jour mon père a surpris notre vieille voisine en train de tendre le cou pour essayer de voir quelque chose au fond de notre jardin. Devant son air étonné la mamie a aussitôt demandé : « Mais qu'est ce que vous avez planté au fond de votre jardin qui est si vert ? »

La réponse, fait extrêmement exceptionnel, l'avait laissée sans voix :
« ça ! Mais c'est ma plantation de 'robertes' ! »

Je m'excuse auprès des soeurs qui pourraient se sentir offensées par l'utilisation de ce prénom, mais je ne connais pas le nom botanique de ces mauvaises herbes qui prospèrent aussi bien en terrain calcaire qu'en terrain granitique, à tel point qu'elle peuvent laisser croire à une plantation, la preuve ! Cette mamie est morte de vieillesse depuis longtemps mais sa « petite phrase » lui a survécu !

Un jour, en arrivant à mon église une soeur me tend une enveloppe. Je la remercie et lui réponds : « En billets, hein, pas en chèque ». Elle a juste continué de sourire. Comme la réunion commençait j'ai mis l'enveloppe dans mon sac sans prendre le temps de l'ouvrir. A un moment je me suis rappelée de son existence et j'y ai jeté un coup d'œil et là je me suis sentie extrêmement bête : elle contenait une liasse de billets. Je l'ai aussitôt refermée en me posant plein de questions, mais ce n'était pas le moment d'approfondir le sujet. J'ai juste croisé le regard de la sœur qui m'a de nouveau fait un grand sourire. Dès la sortie de la réunion je lui ai demandé, comme la vieille voisine autrefois : « Mais qu'est ce que c'est ? ». Elle m'a dit « C'est de la part du Seigneur, c'est tout . Excuse-moi je suis pressée » et elle est partie...

Je suis rentrée chez moi et quand mon mari est arrivé je lui ai tendu l'enveloppe. Il était aussi extrêmement surpris mais il a aussitôt ajouté :

« Est-ce que tu te rappelles qu'il nous manquait exactement … € pour finir l'année ? »
« Oui »
« C'est exactement ce qu'il y a dans l'enveloppe ! »
« Alors merci Seigneur ! »

Quand nous avons pu joindre le couple concerné ils nous ont confirmé que le Seigneur leur avait effectivement bien mis cette somme à cœur pour nous, le jour exact où mon mari avait prié le Seigneur d'intervenir en notre faveur !

Et le mari a rajouté : « Si vous servez le Seigneur vous ne manquerez jamais de rien ! », autre « petite  phrase » qui m'est restée incrustée et sur laquelle mon mari et moi nous continuons de nous appuyer aujourd'hui.

Ce que je retiens de cette situation : c'est la bonté de Dieu, sa fidélité, et son HUMOUR !

Je n'avais jamais dit une phrase aussi stupide à mes yeux, du moins pas celle-là, et je ne l'ai jamais redite depuis, même si la bénédiction du Seigneur n'avait rien à voir avec ma bêtise ! Et heureusement … Mais nous avons quand-même beaucoup ri en remerciant le Seigneur. Je suis sûre qu'il riait aussi !

 

 

Elisabeth Dugas

(Source : TopChrétien)







29/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres