ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

Dieu doit vous conduire, pas les autres 1 et 2 (Bob Gass)





Dieu doit vous conduire, pas les autres ! (1)

“Conduits par l’Esprit de Dieu...” Romains 8.14

La vie ressemble à un labyrinthe : il est facile de s’y perdre ! Nous subissons toutes sortes de pressions pour nous forcer à plaire aux autres. Nous passons notre temps à étudier le comportement des gens importants dans notre vie, cherchant à savoir ce qu’ils attendent de nous et comment nous réussirons à répondre à leur attente, et nous finissons par nous perdre ! Nous devons nous demander : “Pour qui vivons- nous ? Pourquoi faisons-nous ceci ? Pour plaire à qui ?” Paul a dit que nous avons tous reçu des dons différents les uns des autres, que nous devons mettre à profit nous-mêmes (Lisez Romains 12.6). Qu’avez-vous reçu de Dieu et pour quel dessein ? Ceux qui réussissent à accomplir la destinée que Dieu a prévue pour eux ne laissent pas les autres contrôler leur vie, parce qu’ils se savent conduits par Lui seul. Ceux qui marchent conduits par l’Esprit de Dieu, ce sont eux les enfants de Dieu ! Ne soyez pas accablé lorsque des gens exigent certaines choses de vous. Votre vie est votre responsabilité devant Dieu : acceptez-le simplement.

Les pressions que vous subissez aujourd’hui ne proviennent pas nécessairement des autres, mais de votre propre instinct à toujours vouloir plaire aux autres ! Nous passons certes tous par des moments de notre existence où nous accomplissons des choses que nous préférerions ne pas faire. Et nous agissons alors par amour, démontrant ainsi “le fruit de l’Esprit...” (Galates 5.22). Mais agir par amour, ce n’est pas être contrôlé par notre propre insécurité ou les exigences sans limite des autres. N’essayez pas de tout faire pour tout le monde : vous risquez de vous perdre en route. Et si vous cédez aux pressions d’autrui, vous risquez de passer à côté de la volonté de Dieu.

Mieux vaut commencer par prier : “Seigneur, que veux- Tu que je fasse ?” (Actes 9.6). Une fois qu’Il vous a révélé Sa volonté, engagez-vous à l’accomplir sans tergiverser, sans prêter attention à l’opinion des autres, qu’ils vous approuvent ou vous désapprouvent !  


Dieu doit vous conduire, pas les autres ! (2)

“Conduits par l’Esprit de Dieu...” Romains 8.4

Dieu vous aidera à développer tout votre potentiel, mais ne vous aidera jamais à devenir quelqu’un d’autre que vous-même. Si vous tentez de devenir quelqu’un d’autre, vous vous perdrez en chemin. Dieu tient à ce que nous parvenions tous à intégrer parfaitement Ses plans, sans céder aux pressions des autres et sans essayer de mettre nos pieds dans les chaussures d’autrui. N’ayez pas peur d’être différent, il n’y a aucune honte à se démarquer de la foule. Découvrez votre vrai talent, engagez-vous à faire de votre mieux pour le développer et vous commencerez à vous épanouir et à ressentir une vraie joie au fond de vous. Si vous cherchez à imiter le talent de quelqu’un d’autre, vous risquez d’échouer misérablement. Car Dieu ne vous a pas appelé à accomplir la même chose ou du moins, pas de la même manière. Cela ne signifie pas qu’Il vous considère comme un raté. L’important est que vous vous focalisiez sur votre potentiel, pas sur vos limitations.

Nous souffrons tous de faiblesses et nous devons les accepter, c’est un fait inéluctable car nous sommes humains. Il est d’ailleurs rassurant de savoir que nous sommes différents les uns des autres, sans pour autant avoir la désagréable impression qu’il y a quelque chose qui ne va pas en nous. Les chrétiens mûrs spirituellement savent que Dieu les aime tels qu’ils sont et qu’Il a un plan précis pour leur vie. Ils ne se sentent dons pas menacés par les dons et la réussite des autres.

Ils peuvent apprécier les accomplissements des autres, parce qu’ils apprécient ce qu’ils font eux-mêmes. Paul a écrit : “Ne soyons pas vaniteux, renonçons à nous défier ou à nous envier les uns les autres” (Galates 5.26). En fin de compte, ce qui importe le plus c’est d’être capable de dire, comme Jésus : “J'ai manifesté Ta gloire sur la terre car J'ai achevé l'oeuvre que Tu m'avais donné à faire” (Jean 17.4). Le jour où vous pourrez affirmer la même chose, vous saurez que vous avez bien joué votre rôle ! 

D'après Bob Gass



 

 


 




31/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres