ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

Croire en ses promesses ! (Bob Gass)



CROIRE EN SES PROMESSES !

 “Celui qui s'approche de Dieu doit croire... Il récompense...” Hébreux 11.6

Les parents de Christopher Pylant refusèrent de croire qu’il ne restait aucun espoir de sauver leur enfant après qu’une tumeur maligne fût diagnostiquée dans son cerveau. Après avoir analysé les radios, Ben Carson, le neurochirurgien, leur déclara : “Je ne peux pas vous apporter le moindre encouragement à espérer une amélioration.” “Les médecins de Géorgie nous ont dit cela aussi...” répondit la mère, “Mais Dieu nous a indiqué de venir à Baltimore, parce qu’il se trouvait ici un chirurgien qui pourrait nous aider. Nous croyons que vous êtes ce spécialiste.” Carson, ému, leur dit qu’il ferait tout son possible, priant intérieurement pour un miracle ! Quand il se mit à opérer, il découvrit que le tronc cérébral de Christopher semblait avoir été rongé par le cancer. Sans un tronc cérébral sain tout espoir de vie normale s’évanouit. Plus tard, quand il rejoingit les parents de l’enfant, il leur dit : “Je suis vraiment désolé, mais je n’ai rien pu faire pour aider votre fils.

Nous avons tous prié, mais parfois nous devons accepter que Dieu agit selon des voies que nous ne comprenons pas.” Les parents refusèrent de changer d’opinion et lui répondirent : “Dieu va guérir notre fils. Nous croyons en Sa promesse.” Carson ne put qu’admirer leur foi, sans toutefois ignorer l’évidence de ce qu’il avait vu au cours de l’opération. Pendant les trois jours suivants Christopher demeura dans le coma, puis ses yeux commencèrent à se fixer sur certaines choses et quelques mouvements imperceptibles apparurent. Après avoir fait passer l’enfant une nouvelle fois au scanner, Carson décida d’opérer à nouveau. Après avoir enlevé la masse cancéreuse, couche par couche, et nettoyé les lobes, il découvrit soudain un tronc cérébral sain, distendu certes, mais intact !

Avant de ramener Christopher chez eux, un mois plus tard, ses parents, en compagnie du chirurgien, ne purent que remercier Dieu pour le miracle. “Celui qui s’approche de Dieu doit croire... Il récompense ceux qui Le cherchent.” “Quand ils ont quitté l’hôpital,” déclara le neurochirurgien, “la gloire divine illuminait leurs visages et je me suis souvenu des paroles de ma mère : si tu demandes à Dieu quelque chose, croyant en Ses promesses, Il le fera... Il le fera !”  

 D'après Bob Gass

 




29/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres