ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

Bataille spirituelle (BoB Gass)





Bataille spirituelle

“Fortifiez-vous dans le Seigneur et par Sa force souveraine.” Ephésiens 6.10

En 1917 Aqaba semblait imprenable. Toute armée s’approchant de la forteresse se serait retrouvée face à la puissance de feu colossale des canons de la marine ancrée dans le port. Dans toutes les autres directions s’étendait un désert hostile, dépourvu d’eau et quasi infranchissable. A l’est se trouvait le fameux désert du Nafud, “l’enclume du soleil” et ses dunes brûlantes qui forment la frontière entre l’Arabie Saoudite et la Jordanie. Les turcs croyaient Aqaba imprenable mais ils se trompaient. Lawrence d’Arabie emmena une bande de cavaliers arabes à travers l’enfer de ce désert avant de rallier à sa cause les habitants de la région du port. Le 6 juillet 1917 ils pénètrèrent dans Aqaba par le nord, le point “aveugle” de la forteresse. L’un des moments les plus spectaculaires du film Lawrence d’Arabie de David Lean est le long plan qui montre les cavaliers arabes, montés sur leurs chevaux et leurs chameaux en train de galoper derrière Lawrence avec en fond d’écran les gigantesques canons de la marine complètement incapables d’arrêter leur course. Pourquoi ? Parce qu’ils étaient tournés du mauvais côté, celui de la mer ! Aquaba fut prise et les Turcs perdirent leur emprise sur la Palestine, pour céder la place à un Protectorat britannique, remplacé plus tard par l’Etat d’Israël. Les Turcs échouèrent dans leur défence d’Aqaba, car ils commirent trois erreurs : Ils ne connaissaient pas leur ennemi, ils ne savaient pas quel était leur point faible, et ils ne possédaient pas les armes adéquates.

La leçon pour nous est la suivante :

1- Nous devons connaître notre ennemi. Satan minimisera sa propre force, allant jusqu’à prétendre qu’il n’existe pas afin de nous convaincre que nous sommes notre propre ennemi. S’il réussit, nous nous mettrons à combattre notre propre nature charnelle avec les forces de la chair et nous échouerons à tous les coups !

2- Nous devons reconnaître nos propres faiblesses. Soyons honnêtes avec nous-mêmes. Fortifions-nous avant que l’attaque commence.

3- Apprenons à bien connaître nos armes.

Si nous nous armons de la Parole de Dieu, si nous nous protégeons par la prière et la fraternité des autres chrétiens, nous serons capables d’affronter notre ennemi et de l’emporter !

Bob Gass

 




05/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres