ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

Le processus de restauration divine (Paul Ettori)





LE PROCESSUS DE RESTAURATION DIVINE

 

"La plus belle robe… un anneau… des souliers… le veau gras" Luc 15.22-23

 

Un enfant rebelle finit par reconnaître son péché et revient à la maison. Son père qui l'attend, s'empresse de lui pardonner (Luc 15.11-24). Histoire banale, qu'on aimerait voir se répéter plus souvent, dans la vie. Pourtant, le côté singulier, c'est la générosité paternelle qui accorde, au repenti, quatre choses, que nous ne pourrions imaginer…


La grâce intègre toujours un processus de restauration complète,

au-delà de la réconciliation avec le Père céleste.


La plus belle robe que revêt le fils, rappelle l'attitude royale de l'Éternel. En Eden, il couvrit la nudité du premier couple (Genèse 3.21). Quand il vous accorde son salut, Dieu arrache les guenilles de votre ancienne vie de péché et vous habille de vêtements princiers, plus beaux que ceux de Salomon, dans toute sa gloire (Ésaïe 61.10).

 

Les serviteurs apportent l'anneau, dont le sceau - cachet, à valeur de signature - accorde richesse et puissance à celui qui le porte. De même, votre "alliance", ce contrat d'amour qui vous lie à Dieu, vous déclare héritier de toutes les richesses célestes (Jacques 2.5).

 

Sur le chemin de la vie, des souliers protègeront désormais, l'ancien va-nu-pieds. Vous qui portez les chaussures divines à vos pieds, marchez d'une manière digne de l'Évangile et courez dans les œuvres et projets que le Seigneur vous a destinés (Colossiens 1.10).

 

Dans un bruit joyeux de musique et de danses, le veau gras que l'on apprête, célèbre le retour de l'enfant perdu. Et en votre honneur, le jour où vous êtes venu à Jésus, les anges ont organisé un concert dans le Ciel (Luc 15.10), car sur terre, la vie chrétienne a la saveur d'un festin.

 

Sachez-le. La grâce intègre toujours un processus de restauration complète, au-delà de la réconciliation avec le Père céleste.

 

Une prière pour aujourd'hui :

Seigneur, merci pour ton pardon. Je veux aussi saisir que tu as fait de moi un prince. J'entre en possession de mon héritage. D'un pas affermi, j'avance dans tes voies. Je décide de vivre ma relation avec toi, dans une atmosphère de fête. Amen.

 

 

Paul Ettori

(Source : TopChrétien)






24/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres