ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

La foi face à la maladie (Eveline Simonnet)





La FOI face à la maladie

 

" Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela, ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu ". - Ephésiens 2 : 8.

" Mais Jésus lui dit : Ma fille, ta foi t'a sauvée ; va en paix, et sois guérie de ton mal ". Marc 5 : 34.

Lorsque je suis née, Dieu avait pris soin de mettre en moi une petite graine de foi.

Elle était minuscule, " comme un grain de sénevé " disais-il !
Cette petite graine fût bien entretenue, par mes parents, mes grands-parents, mes enseignants...
Elle fût entourée, aimée, guidée, encouragée, et devint comme un bouton de rose.
Que de soin il a demandé ce petit bouton pour devenir une belle rose !

Jolie rose, éclose dans mon coeur, je te gardais bien précieusement,
Continuant à t'arroser, à te nourrir, à te protéger, afin de te garder en vie.

Lorsque je m'endormais, que je t'oubliais, tu baissais la tête et tu souffrais.
Mais Dieu me réveillait, me secouait, et me disait : " Ne laisse pas mourir ta rose ! "

Un jour, je fût atteinte d'une maladie grave.
Je savais qu'il était utopique de prétendre vouloir m'en sortir seule.
Mais " ma rose " était là !
Elle me conseillait de ne pas baisser les bras,
D'accepter cette épreuve, car par elle, j'avais beaucoup à apprendre...
Elle me disait que cette maladie, ne m'était pas " envoyée par Dieu ",
Car Dieu est tout amour, et ne peut jamais être la cause d'une maladie,
Ce n'est jamais une punition de Dieu.

Je suis passée par des moments de grande solitude,
De grand désarroi, de peur, de pleurs, de souffrance,
Mais jamais je n'ai désespéré.
Lorsque j'étais très mal, ma petite rose et moi, nous nous mettions en prière,
Demandant, suppliant Dieu de nous aider.
Et, il nous aidait !

Ma petite rose de Foi s'épanouissait de plus en plus,
Toute ouverte, s'offrant à Dieu de toutes ses pétales,
Lui offrant notre amour sincère, et notre confiance incommensurable.

Dans les moments les plus difficiles,
Nous avons " rendu " à Dieu ce corps souffrant
Pour qu'il en prenne soin lui-même, car nous, nous ne pouvions plus rien faire.
Nous lui avons fait don de nous-même avec une immense confiance.

Dieu nous a répondu, il a soigné ce corps, il a effacé la maladie,
Et il a fait grandir ma rose, qui est devenu un beau rosier,
Avec plein de roses à offrir, à ceux, qui comme moi,
Ont un bouton de rose à faire éclore dans leur coeur.


Notre foi est-elle " vivante " ?
Comment la voyons-nous ?

 

Eveline Simonnet

(Source : TopChrétien)




18/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres