ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

La création : un des langages de Dieu (Joyce Meyer)





La création : un des langages de Dieu

 

 Au travers de la nature que Dieu a créée, nous pouvons y voir Son empreinte digitale et apprendre à reconnaître Sa voix. Nous pouvons y saisir l'un de Ses langages d'amour pour nous.

Psaume 19:1-4 "Les cieux racontent la gloire de Dieu et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains. Le jour en instruit un autre jour, La nuit en donne connaissance à une autre nuit. Ce n'est pas un langage, ce ne sont pas des paroles dont le son ne soit point entendu. Leur retentissement parcourt toute la terre, leurs accents vont aux extrémités du monde, où il a dressé une tente pour le soleil."

Les cieux qui racontent la gloire de Dieu sont comme des paroles, un langage qui nous parle de Sa part, et nous n'y prendrions pas garde ?

Un oiseau qui parle pour Dieu ?

Je pense à cette jeune femme que les difficultés de la vie avaient réussi à détourner de son appel dans la louange, assisse sous un noisetier, cherchant à écouter la voix de Dieu. Un petit oiseau s'est mis à chanter sur une branche au-dessus d'elle. Il était tellement "bruyant" qu'elle dû se déplacer un peu plus loin pour pouvoir continuer ses tentatives pour "entendre" la voix de Dieu. Mais cet oiseau n' abandonna pas sa "mission" et virevolta jusqu'à se poser devant elle, en la regardant droit dans les yeux. Puis il repris son chant mélodieux. Et là Dieu se servi de ce simple chant d'oiseau pour parler sans détour au coeur de cette jeune femme : "C'est ce que je veux pour toi aussi, que tu chantes pour ma gloire !" Renversant, non ?

Si nous prenons le temps de regarder, d'observer, d'écouter, d'apprécier, nous pouvons découvrir des trésors dans cette merveilleuse nature que Dieu a imaginée pour nous.

Psaume 107:43 "Que celui qui est sage prenne garde à ces choses, et qu'il soit attentif aux bontés de l'Éternel."
Psaume 33:5 "La bonté de l'Éternel remplit la terre."

- Calmer nos craintes ?
Jésus lui-même se sert de la nature pour apaiser nos craintes quant à notre futur.
Matthieu 6:26 "Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux"
Matthieu 6:28-29 "Pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux."

Gardons les yeux fixés sur la fidélité de Dieu par rapport aux plus petits de Sa création lorsque notre coeur est tourmenté par le souci du lendemain.

Sa sagesse au coeur de Sa création ?

Dieu nous a donné la domination sur la création, et de l'intelligence plus qu'aux animaux.
Job 35:10-11 "Nul ne dit: Où est Dieu, mon créateur, qui nous instruit plus que les bêtes de la terre, et nous donne I'intelligence plus qu'aux oiseaux du ciel ?"
C'est vrai, mais Il peut très bien se servir d'eux pour nous instruire avec sagesse.
Proverbe 6:6 "Va vers la fourmi, paresseux; considère ses voies, et deviens sage."

Apprendre l'adoration au milieu d'un jardin ?

Si vous vous promenez dans un jardin fleuri, en prenant le temps de regarder les détails des fleurs, véritable explosion de couleur, ou des plantes odorantes, vous ne pouvez que sentir votre âme monter en adoration vers Dieu.
Tout le psaume 104 devrait nous aider à sortir les yeux de nos soucis, de nos problèmes et tirer des louanges de notre coeur. La nature nous parle de la grandeur et magnificence de Son créateur.
"Mon âme, bénis l'Éternel ! Éternel, mon Dieu, tu es infiniment grand! Tu es revêtu d'éclat et de magnificence."

Un Dieu plein de mystère ?

Lorsque dans le livre de Job, Dieu met celui-ci au défi en lui parlant de Sa création, on ne peut que s'émerveiller du rapport mystérieux que Dieu entretient avec tout ce qu'Il a créé. Dans la version Semeur, Job 40:19 nous présente l'hippopotame comme étant le chef-d'oeuvre de Dieu. Voilà une affirmation qui m'a toujours fait sourire.
Plus les hommes découvrent la complexité du monde animal ou végétal, plus la grandeur et le mystère de Dieu sont mis en évidence.

"Prier sans cesse" (1 Thessaloniciens 5:17 ) peut sembler un mystère au premier abord, mais une promenade, à l'extérieur avec un oeil attentif, nous aidera à en saisir l'un des sens. Oui, la communion avec la nature nous rapproche de Dieu et élève notre âme vers Lui pour nous permettre de prier sans cesse.

Quelque soit la saison de l'année ou la saison de notre vie, apprenons à observer et déceler la voix de Dieu au travers des oeuvres de Sa main.

 

 

Rachel Dufour

(Source :TopChrétien)








30/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres