ecrin2moncoeur2.blog4ever.com

http://www.ECRIN2MONCOEUR.blog4ever.com

Exercez votre foi ! 1 - 4 (Bob Gass)




Exercez votre foi ! (1) 


"Ta foi t'a sauvé !" Luc 17.19

Nous sommes tellement accaparés par ce que nous voyons, ce que nous entendons et ce que nous sentons que nous avons tendance à faire davantage confiance à nos sens naturels qu'à nos sens spirituels. "Grâce à votre foi, Dieu peut vous protéger de Sa puissance..." (1 Pierre 1.5). C'est donc votre foi qui permet à la puissance divine de s'exprimer. Avant de devenir diamant, un simple morceau de charbon doit endurer une pression équivalente à des millions de tonnes. La Bible nous dit : "Ces difficultés servent à montrer la qualité de votre foi..." (v.7). Les épreuves ont cette faculté non seulement de pousser notre foi dans ses derniers retranchements, mais aussi de nous en révéler la force. Vous ne savez pas vraiment de quoi est faite votre foi lorsque vous avez assez pour payer toutes vos factures, que vous êtes en parfaite santé, que vos enfants se conduisent très bien et que votre mariage est au beau fixe. Mais quand tout s'écroule autour de vous, si vous êtes capable de faire confiance à Dieu pour vous en sortir, alors vous savez que votre foi est forte et stable.

Parfois nous estimons être plus forts spirituellement que nous ne le sommes en réalité. Bien souvent l'ennemi ne nous a pas abandonnés, il a simplement changé de tactique et il concentre ses attaques non plus dans le domaine physique mais dans le domaine spirituel. C'est ainsi qu'il se met à attaquer notre esprit, à saper notre paix, à exacerber nos émotions et à envahir nos pensées. Que doit-on faire dans ces conditions ? Nous devons vite soulever le bouclier de la foi et bloquer ses flèches enflammées. Nous devons également nous emparer de l'épée de l'Esprit, qui est en fait la Parole de Dieu et nous en servir pour faire fuir Satan, (relisez Ephésiens 6.17). C'est ainsi que nous devons exercer notre foi. Et n'oublions pas de lui dire : "En voilà assez, Satan !" avant de nous décider à reprendre tout ce qu'il nous a volé !

 

Exercez votre foi ! (2)

"Ta foi t'a sauvé !" Luc 17.19

L'armée Syrienne avait encerclé la ville de Samarie et la population, à l'intérieur des murs, commençait à mourir de faim. Jusqu'à présent quatre lépreux qui vivaient hors des murs avaient pu survivre grâce aux morceaux de pain que les habitants leur jetaient chaque jour. Mais avec la famine nos quatre compères se rendirent vite compte qu'ils se trouvaient en sérieuse difficulté. Ils se dirent donc : "Pourquoi rester ici, au pied des remparts, à attendre la mort ?" (2 Rois 7.3). Ils se levèrent donc et se dirigèrent vers le camp des Syriens avant de découvrir que Dieu avait provoqué un miracle en faisant fuir les soldats Syriens. Ces derniers avaient tout abandonné, nourriture, eau, richesses... Que pouvons-nous apprendre de l'aventure vécue par les quatre lépreux ? Que Dieu agit à notre avantage dès que nous nous appuyons sur notre foi et la mettons en pratique. Mais au préalable nous devons nous lever et déclarer : "Si je dois mourir, au moins que ce soit en tentant d'obtenir quelque chose, de créer quelque chose, de poursuivre un but réel". Lorsque vous pensez être sur le tapis à attendre que l'arbitre se mette à compter jusqu'à dix, vous devez alors vous relever et affirmer : "Je ne vais pas mourir, mais je vivrai, pour raconter ce que le Seigneur a fait" (Psaume 118.17). Ce genre de foi a le don d'attirer l'attention de Dieu à tous les coups !

Si vous êtes vraiment désespéré vous ne vous soucierez pas de savoir qui Dieu va utiliser pour vous sortir d'affaire. Naaman, le général lépreux de l'armée syrienne, résolut de s'abaisser au niveau de la jeune servante qui faisait la vaisselle et les lits dans sa demeure, pour écouter ses conseils. En effet Dieu avait fourni à cette dernière la réponse au problème de Naaman. Il accepta même de se plonger sept fois dans la rivière la plus boueuse de la région, afin d'en ressortir la peau blanche et pure, (relisez 2 Rois 5.1-9). La foi, c'est de pouvoir dire : "Peu importe où je dois aller, ce que je dois faire, et qui je dois écouter, ce que Dieu me demandera de faire, je m'empresserai de le faire !"



Exercez votre foi ! (3)

"Ta foi t'a sauvé !" Luc 17.19

Luc raconte : "Tandis que Jésus faisait route vers Jérusalem, Il passa le long de la frontière qui sépare la Samarie et la Galilée... dix lépreux vinrent à sa rencontre... et se mirent à crier : Jésus, Maître, aie pitié de nous ! Jésus... leur dit : Allez vous faire examiner par les prêtres. Pendant qu'ils y allaient, ils furent guéris" (v. 11-14). Du temps de Jésus les lépreux vivaient en marge de la société, dans des ghettos qui leur étaient réservés. Mais il est difficile de guérir lorsque vous êtes en compagnie de gens qui sont aussi malades que vous ! Voilà pourquoi vous devez amener votre problème aux pieds de Jésus. Remarquez les mots : "alors qu'Il faisait route... Il passa..." Jésus ne se rendit pas dans la colonie des lépreux pour les y rencontrer. Il ne faisait que "passer". Et vous, comment réagissez-vous lorsque vous êtes sur le point de perdre votre vie, votre famille, votre bonheur, votre sécurité financière et que Jésus ne semble pas regarder dans votre direction ?

Vous risquez de vous sentir très frustré si vous avez l'impression qu'Il est en train de bénir les autres et pas vous. Vous êtes peut-être tenté de vous écrier : "Et mon tour, quand viendra-t-il ? Je t'ai servi fidèlement jusqu'à aujourd'hui et pourtant tout le monde semble retenir Ton attention... sauf moi !" Mais il est temps de Lui crier plutôt : "Jésus, aie pitié de moi !" Laissez tomber votre dignité et vos grands airs ! Les gens désespérés prient des prières désespérées et Dieu répond à leurs prières !

Remarquez aussi que les quatre lépreux ne crièrent pas "Impurs, impurs" sur le passage de Jésus, comme la loi le prescrivait. Ils firent fi du protocole. Lorsque vous vous trouvez dans une situation aussi tragique vous devez parfois enfreindre les règles si vous voulez vous en sortir. Vous devez imiter David quand il s'écria : "À pleine voix, je crie vers le Seigneur, et Il me répond de Sa montagne sainte" (Psaume 3.4). Voulez-vous qu'Il vous réponde ? Alors, exercez votre foi !


Exercez votre foi ! (4)

"Ta foi t'a sauvé !" Luc 17.19

Jetons à nouveau un coup d'oeil sur ces dix lépreux guéris par Jésus. Parvenus à la phase finale de la maladie, les lépreux voient leur chair se détacher littéralement de leur corps. Mais remarquez que Jésus ne leur imposa pas les mains ni ne pria pour leur guérison. Il sembla ignorer la lèpre elle-même. Il leur dit seulement d'aller se présenter aux prêtres. Etrange, n'est-ce pas ? Certains d'entre nous diraient presque qu'une telle attitude frisait le ridicule. Dieu, avant de produire un miracle, nous demande parfois de faire quelque chose de ridicule. En fait, ce qu'Il nous dit alors semble sans rapport avec l'objet de nos prières. Dans de tels cas nous avons le choix entre ne pas Lui faire confiance et Lui obéir aveuglément !

Au lieu de discuter à n'en plus finir sur les raisons possibles de Ses ordres, faites seulement ce qu'Il vous ordonne de faire ! Certes parfois Dieu vous donnera un "message" qui semble ne déboucher sur rien, mais en fait Sa parole est toujours efficace, même si vous ne voyez rien venir !

La foi que Dieu honore et à laquelle Il répond n'a besoin d'aucune explication. "Pendant qu'ils s'en allaient, ils furent guéris..." (v.14). Prêtez attention aux mots : "pendant qu'ils s'en allaient..." La Bible affirme : "Les pas de l'homme juste sont conduits par le Seigneur..." (Psaume 37.23 TP). Lorsque Dieu vous dit quelque chose, par la foi faites le premier pas dans la direction indiquée. Essayez d'imaginer ce qui se passa dans l'esprit de ces dix lépreux à ce moment-là : alors qu'ils étaient encore en chemin, ils découvrirent soudain que leurs doigts de pied s'étaient mis à repousser. A mesure qu'ils marchaient sur le chemin de l'obéissance à Jésus, voici que leurs mains retrouvaient des doigts normaux...


Ne vous arrêtez surtout pas en chemin ! Continuez à marcher ! "Dieu qui a commencé en vous un si bon travail va le continuer jusqu'au bout..." (Philippiens 1.6). Par la foi relevez-vous et déclarez : "Me voici de retour ! "

 

Bob Gass







24/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres